Le massage thaïlandais : L’art ancien de la relaxation

Le massage thaï a des origines très anciennes qui remontent à environ 2500 ans. Il est souvent pratiqué dans un but de véritable relaxation.

Ses particularités

Ce massage ne se pratique pas sur une table mais sur une natte ou un tatami posé directement sur le sol. Le masseur n’utilise pas seulement ses mains mais diverses parties de son corps comme les pieds, les genoux ou encore les coudes pour masser. Le massage s’effectue majoritairement par des pressions sur certaines lignes et points du corps précis. Ces pressions sont dosées par le poids de son corps. La durée moyenne idéale de ce massage varie entre 1heure30 et 3 heures. C’est la totalité du corps qui est massée et non pas seulement une partie.

Les grands principes

Le massage thaï s’effectue selon un rythme précis et régulier. Le masseur est concentré et détendu. Il peut même entonner un petit chant en début et fin de massage. Les postures sont respectées et les changements se font en douceur. Le masseur s’adapte à chaque patient. Ainsi, si celui-ci a des problèmes de santé ou a subi une intervention récemment le masseur adapte ses pressions. Il a en général de bonnes connaissances médicales. Les articulations et les os, zones plus sensibles, ne subissent pas de pression directe.

Les bienfaits

Ce massage a des effets bénéfiques sur notre état de santé général. Le corps entier est étiré et se libère de ses tensions. Le massage apporte de la relaxation à l’ensemble du corps, évacue le stress, permet de se ressourcer en énergie et il stimule la circulation sanguine. Il en résulte une détente nerveuse et une détente musculaire. Il est donc bénéfique pour les personnes en bonne santé qui cherchent à se relaxer et peut avoir des qualités thérapeutiques pour les personnes souffrantes

Lire aussi :  Voici comment donner à votre bébé un massage à la fois agréable et relaxant